Guide de la bonne soirée jeux multi (entre amis)

Le jeu vidéo avec les potes, c’est pour moi la meilleure expérience de jeu, qu’elle soit online ou en local. D’ailleurs, c’est un peu pour ça que j’ai créé le blog Des barres de vie.

Mais voilà, comme tout loisir à plusieurs, on peut y passer de très bons moments comme des plus mauvais... Alors, pour vous éviter LA sale soirée jeu, voici quelques petits conseils cadeaux basés sur ma propre expérience !

Mon humeur quand la soirée ne se passe pas comme prévu
Et ça, c’est quand je passe une bonne soirée gaming avec les potos

#1 Ne vous forcez pas

C’est probablement le conseil le plus basique mais aussi le meilleur que je pourrais vous donner si vous voulez passer une bonne soirée jeu. Si vous n’êtes pas en forme (fatigue, stress ou qu’importe), si vous n’avez pas envie de jouer à un jeu en particulier, ne vous forcez pas. Vous risquez d’être assez vite aigri voire désagréable et c’est pas cool pour vos coéquipiers.

C’est aussi le conseil le plus difficile à appliquer je pense puisque si les jeux, c’est votre passion comme pour moi, vous aurez du mal à vous arrêter… Mais voilà, faire une pause (surtout quand on est fatigué), ça fait du bien… et c’est important aussi pour vous et vos proches.

 

#2 Ne forcez pas les autres

De la même manière qu’il ne faut pas vous forcer à jouer, ne forcez pas les autres s’ils ont un coup de mou. Encouragez-les même à faire un break. Et surtout, ne forcez pas votre pote à jouer à un jeu en particulier s’il ne l’aime pas (ou même s’il n’a pas envie d’y jouer sur le moment). Il risque au mieux d’être moins bon que d’habitude sur le jeu et au pire, de vous en vouloir et de s’agacer…

 

#3 Mettez-vous d’accord sur les jeux

Donc maintenant que vous ne forcez plus et que vous ne forcez plus vos potos, il va quand même falloir vous mettre d’accord sur les jeux. Et ça commence tout d’abord par acheter les mêmes jeux que vos potes. Le multi online avec vos amis, c’est mieux si vous avez les mêmes jeux (et la même plateforme) !

Ça parait bateau mais combien de fois j’ai vu des potes prendre le même jeu mais sur une autre plateforme ou encore ce jeu que j’ai précommandé en étant sûr que les potes allaient suivre puis en fait non… Et si vous n’arrivez pas à convaincre vos potes d’acheter CE jeu qui vous fait envie, n’oubliez pas ces quelques conseils !

Voilà, une fois que vous avez le même jeu, c’est déjà un grand pas mais je vous conseille quand même de vous prévoir un petit programme avec les potos. Demandez-leur en milieu de journée à quoi ils veulent jouer ce soir et/ou proposez vous-même un programme. C’est pas mal de varier les jeux et de pas jouer au même tous les soirs.

Se mettre d’accord en amont, c’est mieux que de débarquer le soir et avec personne qui n’est d’accord sur le jeu… Je trouve qu’un petit groupe What’s App est d’ailleurs idéal pour échanger avec les potes de jeu en journée. Discord au travail c’est plus compliqué !…

 

#4 Changez quand ça passe pas

Aujourd’hui, les jeux en ligne sont de plus en plus compétitifs et mettront souvent votre skill (et vos nerfs) à rude épreuve. Si vous sentez qu’un soir, vous enchaînez trop les loose sur un jeu, proposez à vos potes de changer de jeu ou de mode de jeu. Ça n’est pas bien grave de perdre, mais lorsque c’est toute la soirée et en plus sur le même jeu, ça peut vite énerver le groupe.

Ou alors, convenez avec votre groupe que sur ce jeu en particulier, vous êtes encore trop débutant pour espérer la “win” et jouez en mode “try hard”. Mais honnêtement, si vous sentez que ça vous agace, changez !

 

#5 Trollez… gentiment

Le jeu vidéo sans les troll, ça serait beaucoup moins amusant. Les troll pimentent vos parties avec quelques petites vannes bien senties quand vous fragguez un pote ou que vous lui marquez un but. Si vous jouez dans la même équipe, troller suite à un “fail” de votre pote  ne fait jamais de mal (surtout s’il est nul).

Mais les plaisanteries les plus courtes sont les meilleures comme on dit, donc ne trollez pas non plus à outrance… Vous devriez sentir assez facilement si vos vannes plaisent ou non (si votre pote ne parle plus, c’est probablement qu’il “bouillonne”). Arrêtez-vous si c’est le cas sous peine de vous prendre un troll de niveau supérieur !

 

#6 Complimentez aussi (un peu)

Comme dans la vraie vie, les compliments font toujours du bien à l’ego. Encouragez vos teammates et félicitez-les quand ils font un bon match (ou au moins une bonne action). En général, ils vous le rendront s’ils sont sympas.

Attention cependant de ne pas trop complimenter vos potes troll, ils risquent de s’en servir et d’abuser encore plus. “Don’t feed the troll” comme on dit…

 

#7 Commencez et terminez sur un jeu “pépère”

Mon dernier conseil concerne l’ordre des jeux auxquels vous jouez. Globalement, je dirais qu’il vaut mieux commencer et surtout finir “soft”. Je veux dire par là que commencer ou finir par le jeu le plus nerveux/compétitif n’est pas ce que je recommande le plus…

En début de soirée, vous ne serez pas “chaud” donc si vous attaquez directement un jeu ou mode compétitif, vous risquez de beaucoup perdre. En fin de soirée, c’est même pire je trouve car en général vous commencez à fatiguer et vos réflexes diminuent…

Un jeu plus “casual” me semble plus approprié pour bien finir la soirée. Rocket League, par exemple, même s’il dispose d’un mode compétitif, est un jeu axé sur le fun donc personnellement j’aime bien finir dessus.

A contrario, je ne recommanderais pas une partie compétitive de Overwatch ou même un versus entre potes sur Dragon Ball FighterZ pour terminer votre soirée, qui sont trop nerveux et davantage sources de disputes à mon goût. Mais ça reste subjectif hein 😉

 

Et le plus important :
Vous êtes là pour vous amuser !

Laisser un commentaire