E3 2018 : résumé et avis sur les conférences

L’E3 2018 a démarré samedi dernier (le 9 juin) avec les traditionnelles conférences des principaux éditeurs et constructeurs.

Il fallait être assez passionné pour suivre certaines des conférences en direct vu l’horaire noctambule, mais heureusement, il est possible de les revisionner grâce aux miracles de l’Internet.

Voici mes résumés et avis au fur et à mesure des conférences (je mettrais à jour cet article au fur et à mesure des diffusions des conférences).

Sommaire :

 

Résumé Conférence EA Play

C’est l’année du mea culpa pour EA après un Star Wars Battlefront II qui avait suscité beaucoup de polémiques avec sa politique d’achats in game et franchement “pay to win”. Après BFV dont on savait déjà qu’il n’aurait pas de pass premium ni de map payante, Anthem suit le même chemin avec uniquement des items cosmétiques comme achats possible in game.

D’ailleurs, Anthem s’est enfin montré avec du gameplay et franchement… ça a été la désillusion pour moi. Alors que j’attendais un retour en force de BioWare avec un RPG dans la tradition Mass Effectienne (avec des personnages charismatiques et une forte dimension narrative) et bien on a eu… un Destiny-like avec des exosquelettes qui pètent tout à coup de roquettes et qui volent en jet pack. On se consolera en se disant que c’est beau, mais là encore en terme de design, ça copie quand même beaucoup Destiny

Star Wars Battlefront II continue de s’étoffer en contenu avec l’annonce de nouveaux héros (Obi Wan, Comte Dooku, Anakin Skywalker et Général Grievous) et une nouvelle carte. Pas sûr que ça fasse venir de nouveaux joueurs, en revanche, les fans dont je ne fais pas partie, seront sans doute comblés (c’est gratuit en plus, arrêtez de vous plaindre).

Battlefield V, une de mes plus grosses attentes sur cette conférence, s’est montré assez timide avec certes une nouvelle bande annonce assez jolie (c’est pas mal la Norvège) et une confirmation d’un mode “Royale” (sous-entendu Battle Royale) mais dont rien n’a été montré… Dommage pour une série de la qualité de BF d’y avoir prêté aussi peu de temps…

Je passe sur toute l’inévitable rubrique EA Sports avec les classiques FIFA, Madden et NBA Live que j’ai zappé par manque d’intérêt (avis subjectif). On a quand même eux 2 petites pépites de la part de EA Originals (studios indépendants). A commencer par Unravel 2 qui a bénéficié d’une démo manettes en main en coop et qui s’est avéré très agréable visuellement. Puis ensuite Sea of Solitude qui a montré son univers intriguant mais dont on n’a pas encore d’informations en terme de gameplay.

Ah oui, et Command and Conquer fait aussi son grand retour… sur mobile. Et il y aura un nouveau Star Wars, a dit Vince Zampella boss de Respawn (TitanFall) mais on ne sait pas pour quand, ni en quoi il consiste à part qu’il s’appellera Jedi Fall Order.

Au final, la principale surprise à mes yeux demeure l’annonce du Origin Access Premier qui est un abonnement de 14,99€ par mois (tout de même) permettant de jouer à une partie du catalogue EA et surtout les tout dernier jeux (BFV, Anthem confirmés notamment !). On se dirige lentement mais surement vers une “Netflixation” du jeu vidéo (après Microsoft et son Game Pass).

 

Les principaux trailers :


 

Mon avis sur la conférence EA Play :

C’est pour le moment ma plus grosse déception en terme de conférence. Souvent mal rythmé, pas vraiment de “big” annonce à mes yeux, un Anthem qui ne m’a pas du tout hypé et surtout trop peu de Battlefield V pour moi qui l’attendais fortement suite à sa première présentation.

Revisionnez la conférence :

 

Résumé Conférence Microsoft

Résumer la conférence Microsoft, c’est un peu comme résumer l’histoire du jeu vidéo en 3 paragraphes. Avec 50 jeux présentés dont 10 “World Première” et 18 exclus, la conférence était d’une densité sans pareil et pourtant a duré 1h30 comme la plupart des autres conf’.

Pourquoi tant de jeux ? Après que Sony a indiqué que sa conférence allait se focaliser sur les exclus PlayStation, force est de constater que Microsoft semble en avoir profité pour faire venir les éditeurs tiers à sa conférence (du moins ceux qui n’ont pas de conférence). Comment présenter autant de jeux en 1h30 ? Et bien Microsoft a un secret : enchaîner les trailers. Tout simplement.

Sans citer tous les jeux présentés, je vais essayer de lister les plus notables (avis subjectif) :

  • Halo Infinite dont nous n’aurons finalement vu qu’une démo du moteur 3D (mais ça claque quand même)
  • Forza Horizon 4 qui a fait son petit effet avec ses charmantes campagnes britanniques et surtout sa météo sur 4 saisons influant sur la conduite. Mention spéciale à la démo multijoueurs manettes en mains (dont un joueur qui utilisait le nouveau contrôleur optimisé pour l’accessibilité) plutôt réussie !
  • Gears 5 : Microsoft nous a fait très peur en annonçant d’abord Gears Pop (un jeu mobile avec des personnages de Gears en mode figurines Funk Pop…) et Gears Tactics (celui-ci peu être cool à la rigueur mais on n’en a trop peu vu)… puis finalement en concluant sur une cinématique in game du “vrai” Gears, Gears 5 donc. Si l’accent est davantage mis sur l’exploration, l’action ne devrait pas manquer puisque le trailer se finissait en boucherie à base de tabassage de monstre à coups de masses (la tronçonneuse était peut-être HS…).
  • Sekiro Shadows Die Twice : très bon trailer pour ce jeu type Dark Souls dans un Japon féodal où il faudra apparemment affronter des méchants ayant des katanas 2 fois plus gros que nous.
  • The Division 2 : du gameplay a été montré pour cette suite de The Division qui prendra place à Washington et toujours dans un univers post apocalyptique. Ça semble assez classique et efficace pour le moment.
  • Cyberpunk 2077 : le clou du spectacle avec une petite mise en scène sous forme de piratage de la conf’ en elle-même, Cyberpunk a présenté son univers et moteur 3D via un trailer assez somptueux. Bien qu’on n’en sache guère plus sur son gameplay, la hype est très forte pour ce jeu.
  • Autres jeux : Devil May Cry 5, Cuphead (DLC nouvelle carte + nouveau perso), Sea of Thieves (DLC), PUBG (nouvelles maps), Jumpforce (cross over DBZ/Naruto/One Piece), Battletoads, Metro Exodus, Just Cause 4, Dying Light 2, Kingdom Hearts 3

Microsoft a aussi annoncé la mise en place de 5 nouveaux studios internes : The Initiative (un nouveau studio à Santa Monica) et l’acquisition de 4 autres (Ninja Theory, Playground Games, Undead Labs et Compulsion Games). Pas mal dans ce contexte où Microsoft est un peu en manque d’exclu !

 

Les principaux trailers :

 

Mon avis sur la conférence Microsoft :

Foire aux trailers diront certains, on ne peut en tous cas pas reprocher à la conf’ Microsoft d’avoir manqué de rythme. Avec ses nombreux titres présentés et des trailers majoritairement de qualité, Microsoft a clairement fait le job et sut profiter de la “disponibilité” des éditeurs tiers pour enrichir sa conférence.

Mon regret porte plus sur la “scène” que j’ai trouvé trop peu exploitée… pas assez d’intervenants, un quasi “one man show” de Phill Spencer et surtout, la présence de nombreuses Xbox installées avec des écrans qui n’auront finalement pas servi. Microsoft avait-il prévu une démo d’un gros jeu en mode LAN (Battefield ?) et finalement dû l’annuler pour des raisons techniques ?

Revisionnez la conférence :

 

Conférence Bethesda

Revisionnez la conférence :

 

Conférence Devolver

Revisionnez la conférence :

 

Conférence Square Enix

Revisionnez la conférence :

 

Résumé conférence Ubisoft

La conférence Ubisoft a démarré sur les chapeaux de roue avec un show musical haut en couleurs mené par un artiste déguisé en panda 🐼. Ce spectacle pour annoncer Just Dance 2019. Se sont alors enchaînés les annonces de jeux globalement déjà annoncés… Beyond Good and Evil 2 (superbe trailer au passage), The Division 2, Assassin’s Creed Odyssey

Parmi les nouveautés, on citera Starlink, un genre de shooter spatial. La petite surprise sympathique est que le jeu intégrera For Mc Loud (du jeu Starfox) en “guest” (uniquement sur la version Switch a priori). C’était l’occasion pour Yves Guillemot d’inviter M. Miyamoto tout comme l’année dernière et de célébrer la bonne entente entre Ubi et Nintendo. D’ailleurs, dans le même genre, Donkey Kong Adventure, une extension pour Mario + The Lapins Crétins Kingdom Battle a été annoncé et constituera probablement le titre de jeu vidéo le plus long du monde (Mario + The Lapins Crétins Kingdom Battle : Donkey Kong Adventure).

Toujours dans le registre de la nouveauté même s’il avait déjà été teasé l’année dernière, Skulls and Bones le jeu de combats naval à l’époque des pirates a enfin montré du gameplay et m’a mis une bonne claque. Celui s’annonce finalement assez tactique. Toujours pas de date en revanche pour cette nouvelle licence Ubi. Un nouveau Trials (Trials Rising) a été présenté et s’annonce toujours aussi difficile et débile en termes de cascades.

The Division 2 s’est encore montré après la 1ère démo faite sur la conf’ Microsoft. Même s’il s’agissait d’une nouvelle bande-annonce (plutôt pas mal), il y avait quand même un peu de redite, la principale nouvelle info étant les raids à 8 et surtout la gratuité des 3 nouveaux DLC prévus sur 2019 (décidément les éditeurs se montrent généreux cette année)

For Honor est revenu plutôt en forme avec une nouvelle faction, les guerriers chinois qui arriveront pour le 16 octobre avec 4 personnages accompagné d’un nouveau mode de jeu en 4v4, intitulé Brèche (ça ressemblait à de la prise de fort). Le jeu dans sa “starter edition” est également proposé gratuitement sur Uplay jusqu’au 18 juin. Malgré mon test assez mitigé, je suis de plus en plus tenté de revenir sur le jeu pour voir si les améliorations (notamment les serveurs dédiés) ont porté leurs fruits…

Le final s’est terminé de manière assez convenue avec du trailer et du gameplay de Assassin’s Creed Odyssey. Personnellement, j’ai trouvé que c’était du Origins avec des textures et costumes de la Grèce Antique. Parmi les nouveautés, les développeurs ont parlé de choix influant sur le cours de l’histoire. L’exemple montré m’a paru assez simpliste quand on voit les ténors du genre (voir mon test de Detroit pour vous en convaincre).

Pas de « one more thing » malheureusement pour ceux qui attendaient notamment Splinter Cell

 

Les principaux trailers :

 

Mon avis sur la conférence Ubisoft :

Bien qu’Ubi ait relativement bien assuré le show (mais moins que les années précédentes ceci dit), j’ai été assez déçu du manque de nouveautés. Trop peu de nouvelles licences, un Assassin’s Creed qui renoue avec son rythme infernal de sorties annuelles, un The Division 2 pour le moment trop “classique”. Finalement c’est principalement Skulls and Bones qui m’a le plus séduit mais celui-ci n’est pas pour tout de suite (pas encore de date précise).

Revisionnez la conférence :

 

Résumé conférence PC Gaming Show

La conférence PC Gaming Show a fait la part belle aux éditeurs indépendants avec de nombreux titres présentés et beaucoup d’originalité dans ceux-ci. Les trailers et interviews de certains développeurs (la plupart largement plus jeunes que moi) se sont enchaînés avec une bonne trentaine de titres annoncés.

Je ne vais pas tous les détailler mais plutôt vous dire ceux qui ont attiré mon attention. Tout d’abord, Overkill’s the Walking Dead m’a pas mal séduit avec son concept de survie en coopération façon Left for Dead. Sable un jeu d’exploration/aventure ne m’a pas non plus laissé indifférent avec ses graphismes très originaux façon BD franco-belge. Sega revient également en force sur PC avec l’annonce simultanée de Shenmue I et II, Valkyria Chronicles 4 et Yakuza Zero.

A noter cette année et comme prévu la prépondérance des Battle Royale dont aucun ne m’a vraiment hypé pour être honnête. Entre la pâle copie de Fornite niveau DA (Realm Royale) ou de PUBG (Maverick’s dont le concept est que l’on pourra apparemment jouer jusqu’à 1000 sur la même carte), ou des projets trop peu avancés, difficile de savoir qui pourra succéder aux 2 ténors du genre.

Terminons sur 2 titres AAA qui même s’ils avaient déjà annoncés ont fait un passage remarqué au PC Gaming Show. Hitman 2 a en effet montré un nouveau trailer très réussi et assez humoristique et Just Cause 4 a montré plus en détail son moteur 3D très impressionnant.

Les principaux trailers :

 

Mon avis sur la conférence PC Gaming Show :

Le PC Gaming Show commence à trouver son rythme de croisière avec une conférence bien plus rythmée que les années précédentes j’ai trouvé. Le fait que Sean Plott était accompagné cette fois de Frankie (charmante présentatrice eSport) a aussi aidé à rendre la présentation plus dynamique malgré sa durée (environ 2h…). Les titres annoncés apportent un bon vent de fraîcheur au milieu des AAA annoncés aux autres conférences. Mes seuls regrets au final sont un certain manque de gros titres (je rêve toujours d’un Half Life 3 annoncé à cette conf’) et trop peu de hardware (mais bon, Intel et Nvidia ne sont pas partenaires de l’événement donc ça n’aide pas). Dommage pour du PC !

 

Revisionnez la conférence :

 

Résumé conférence PlayStation

La conférence Sony a fait dans l’originalité cette année en misant principalement sur 4 titres exclusifs déjà annoncées : The Last of Us Part II, Ghost of Tsushima, Spider-Man et Death Stranding. Au niveau de la mise en scène également, l’originalité était de mise avec des changements de décors et même de lieux physiques pendant la même conférence : celle-ci a démarré dans une salle de fêtes (le même décor que celui de la bande annonce de The Last of Us 2 en fait) pour se terminer dans une salle de conférence plus classique avec un écran panoramique… oui oui, il a fallu déplacer les nombreux spectateurs présents, ce qui a valu quelques temps morts.

L’accent était mis sur les univers musicaux puisque les 2 premiers titres exclusifs de Sony ont été introduits par 2 musiciens, l’un (Gustavo Santaolalla) jouant le thème de The Last of Us à la guitare, l’autre jouant celui de Ghost of Tsushima à la flûte. Il y avait également une espèce d’orchestre étrange faits de personnages 3D tout aussi WTF qui jouait littéralement du tintamarre pendant les interludes… Original on vous a dit !

Sur les 4 titres exclusifs :

  • The Last of Us II m’a décollé la rétine par son ambiance très sombre, son gameplay encore plus violent et surtout l’incroyable interaction des personnages avec le décor durant les combats notamment. Elie a désormais 19 ans et elle ne rigole définitivement plus.
  • Ghost of Tsushima malgré un univers séduisant et exotique (Japon féodal), ne m’a pas bluffé dans ses combats dont les animations ne m’ont pas semblé bien fluides.
  • Spider-Man avait déjà été montré plusieurs fois donc ne constituait pas une grosse surprise. Il a cependant encore une fois montré son efficacité dans ses combats, montré un joli roster de méchants et même teasé un héros qui aide Spider-Man a priori (voir la fin du trailer).
  • Death Stranding a montré à la fois de la cinématique et son moteur 3D. La planète présentée (a priori extra-terrestre) m’a beaucoup fait pensé à des planètes qu’on voit dans Interstellar ou même Prometheus (j’adore perso !). Au niveau du scénario et des mécaniques de jeu, je n’ai vraiment rien compris par contre, le jeu se montrant très très intriguant.

Quelques annonces d’éditeurs tiers ont ponctué l’annonce des ces 4 exclus avec quelques bonnes surprises : Nioh 2 (la suite de ce Dark Souls-like dans un Japon féodal), Control qui fait beaucoup penser à Quantum Break mais aussi Resident Evil 2 qui semble être un vrai remake et non un simple remaster.

 

Les principaux trailers :

Mon avis sur la conférence PlayStation :

En misant davantage sur la qualité que la quantité, la conférence Sony m’a semblé moins riche et rythmée que celle de Microsoft par exemple. A force de vouloir faire dans l’originalité, Sony s’est un peu empêtrée dans sa conf’ avec quelques temps morts (le changement de lieu assez long) et légers soucis techniques (le stream ayant planté à ce moment également). The Last of Us II qui était ma principale attente sur cette conf’ m’a cependant complètement rassuré.

Revisionnez la conférence :

 

Vidéo de présentation Nintendo

Comme à son habitude, Nintendo n’a pas fait de conférence cette année à l’E3 et privilégier un format vidéo, le fameux « Nintendo Direct ». Dans cette vidéo d’un peu plus de 40 min, on a vu défiler de nombreuses annonces mais le gros de la vidéo (la 2ème moitié en fait) était dédiée à la présentation de Super Smash Bros Ultimate.

Effectivement, le terme Ultimate convient bien à cette édition qui inclura TOUS les personnages sortis dans un Smash Bros depuis sa première version sur N64, soit une bonne soixantaine de combattants ! Selon Nintendo il s’agit du plus gros cross-over de l’histoire du jeu vidéo et je veux bien les croire. De nombreux niveaux seront proposés évidemment avec beaucoup d’anciens stages refaits pour l’occasion. De nombreuses améliorations de gameplay ont été détaillées pendant près de 10 min lors d’un trailer assez soporifique qui ressemblait presque à un long tuto du jeu (à part pour les vrais fans de la licence et encore).

Concernant les autres jeux, les annonces ont défilé très (trop ?) vite au regard du temps passé sur Smash Bros mais j’en retiens d’assez importantes. Les Battle Royale arrivent sur Switch avec Fortnite (déjà dispo) et Paladins. D’autres jeux notables arrivent également sur Switch cette année : Dark Souls Remastered, Dragon Ball FighterZ, Ark et Wolfenstien 2 pour ne citer qu’eux. Mario Party fait son grand retour et me hype pas mal au vu du format de la Switch tout à fait adapté à des parties en multi local, que ce soit avec une ou plusieurs consoles. Overcooked 2 a aussi été annoncé pour mon plus grand plaisir et permettra enfin de jouer en multi online !

Les principaux trailers :

 

Mon avis sur le Nintendo Direct

Je ne m’attendais pas à du grand spectacle pour ce Nintendo Direct qui de part son format très linéaire ne m’a jamais vraiment captivé. Les trailers se sont enchaînés beaucoup trop vite sur la première moitié f(façon mash-up) et les interventions de Reggie Fils-Aimé, tout aussi intéressantes soient-elles, étaient assez rigides (le personnage lui-même et aussi le cadre assez froid qui n’aide pas).

En termes de jeux en revanche, je suis agréablement surpris de voir que Nintendo étoffe enfin son catalogue avec davantage de titres d’éditeurs tiers. Et côté jeux Nintendo, Super Smash Bros Ultimate et Mario Party devraient me combler pour des parties endiablées entre potes ou en famille.

Il serait vraiment bon que Nintendo songe à faire une vraie conférence à l’E3, à la fois nous engager plus en tant que spectateurs mais aussi pour eux en termes de retombées.

Revisionnez la conférence :

Un commentaire sur “E3 2018 : résumé et avis sur les conférences

Laisser un commentaire