[Beta] Mon avis sur la nouvelle map PUBG

Nous avons eu l’occasion de tester avec des amis la nouvelle map PUBG durant une courte Beta qui s’est terminée le 5 avril. Voici mes premières impressions à chaud.

M size for my M16

La map intitulée Codename : Sauvage se veut de taille réduite puisque mesurant 4x4km, soit 4 fois moins que les 2 maps XXL de PUBG : Erengel et Miramar.

La volonté des développeurs est donc de proposer dans cette nouvelle carte des affrontements plus fréquents puisque si la superficie se voit nettement réduite, il n’en est rien du nombre de joueurs qui reste à 100 maximum. La densité de joueurs est donc quadruplée 😉

La phase de démarrage avec le vol et le saut en parachutes est d’ailleurs assez surprenante au départ car on réalise à quel point la map est effectivement petite : on distingue tous les bâtiments même les plus lointains, l’avion traverse l’ile en un rien de temps et surtout ça pullule de parachutistes dans les airs là où les précédentes maps avaient un ciel plus dégagé dirions nous.

A cela s’ajoute le fait que le cercle de la zone est dès le départ affiché sur la carte ce qui favorise encore l’effet de rassemblement des survivants !

Île tropicale pas si paradisiaque

Graphiquement, je dois dire que je suis un peu déçu. Je m’attendais à quelque chose de plus tropical / exotique et surtout plus végétal. Il y a bien ça et là des décors assez réussis de rizière, de palmiers et de plages « paradisiaques » mais on a l’impression qu’il ne s’agit encore que de quelques objets / décors posés sur une ile qui ressemble en fait à Erengel… pas de jungle à proprement parler et même des arbres qui n’ont rien de très exotique. A noter que la map est encore en Beta donc il est possible que ça s’arrange ! D’ailleurs certains décors (notamment un Resort) laissent apparaître encore des murs plats sans texture ce qui confirme que la map nécessite encore du travail.

Parmi les nouveautés de la carte, notons la présence de jet ski dont la conduite laisse beaucoup à désirer aux dires de mon ami qui était aux commandes. Des nouveaux types de bâtiments sont présents avec beaucoup de baraques en bois (pour le moment hélas très vides) et maisons sur pilotis. Notons aussi la présence de 2 types de météo : l’une ensoleillée donnant d’assez belles couleurs et l’autre pluvieuse façon mousson donnant malheureusement un rendu très fade à la map. Là aussi un travail sur le rendu des couleurs serait appréciable.

Quand PUBG laisse parler le gunfight

Parlons maintenant du gameplay : et bien je ne vais pas tourner autour du pot car pour moi, c’est une réussite. Moi qui me plaignais parfois dans mon test de PUBG de passer mon temps à faire les courses et bien là, on n’a plus le temps ! J’ai tout d’abord trouvé qu’on récupérait beaucoup plus rapidement du butin, exemple un AR qui se trouve facilement en une minute (2-3 bâtiments Max). Et du coup la tentation d’aller au fight rapidement est plus prenante car on repère en général les différents adversaires proches dès le saut en parachute !

Comme je vous disais, la zone est affichée d’entrée de jeu et ne met que 2 min à se réduire là où les 2 autres maps en mettent 5. C’est donc beaucoup plus dynamique car on bouge plus rapidement et comme on croise plus de monde, on a droit à plus de gunfight ! La durée moyenne d’une partie est ainsi diminuée, ce qui n’est pas plus mal car certaines parties sur les anciennes maps XXL pouvaient s’avérer longues.

La map pour le close/mid range ?

Au niveau des combats à proprement parler, la nature du terrain fait qu’il y a moins de combats urbains car pas de villes à proprement parler mais plutôt des villages et moins de verticalité puisque les bâtiments ne font à priori pas plus de 2 niveaux. Le terrain m’a semblé en revanche plus montagneux et végétal ce qui fait qu’on distingue moins les ennemis que sur Miramar par exemple. Je dirais que cela donne moins d’avantages aux snipers qui auront plus de mal à trouver un angle de tir et un horizon suffisamment dégagé. On sent que la map est pensé plutôt close/mid range avec une prédominance des AR et autres UMP.

Pas besoin du permis

Contrairement aux 2 autres maps, il m’a semblé aussi qu’on pouvait largement s’en sortir en faisant tout à pied là où Miramar et Erangel obligent souvent à prendre le volant pour survivre face à la zone. Les rares fois où nous avons pris un véhicule ont d’ailleurs failli nous être fatals puisque l’on croise davantage de monde ! À se demander si les véhicules ne vont pas être délaissés sur cette map tant cela semble risqué. La zone du coup m’a semblé moins meurtrière de part la taille de la map. Personnellement ça me va très bien comme ça, je préfère largement mourir lors d’un gunfight que bêtement dans cette fichue zone !

Pour conclure, je suis vraiment hypé par cette 3ème map Codename : Sauvage. Elle apporte du dynamisme et surtout plus de gunfight à notre cher PUBG qui avait effectivement besoin d’un format un peu plus court et fun que le classique « fais tes courses et meurs » qui pouvait être frustrant sur les 2 autres maps. Encore quelques optimisations graphiques sur la map et elle sera parfaite pour nos vacances sous les tropiques !

En bonus, voici un résumé de notre escapade sur l’île :

Retrouvez mon test de PUBG

2 commentaires sur “[Beta] Mon avis sur la nouvelle map PUBG

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *