[Test] For Honor : d’un bon jeu d’action à la frustration online

Test For Honor version PC

Test après environ 40h de jeu. Avis 100% subjectif !

Qui gagne entre Ragnar, Misturugi et Brienne de Torth ?

Quand le 1er trailer sort, personne autour de moi ne semble y croire. Un jeu où l’on mélange des vikings, des samouraïs et des chevaliers européens ? Ça ressemblait davantage à un truc de gosses où l’on fait combattre nos figurines quel que soit leurs univers afin de voir qui est vraiment le plus puissant entre Spider-Man et Batman !

Mais le jeu ne me laisse quand même pas indifférent à l’époque peut-être parce que le concept a un côté « bad ass » (faire combattre les plus grands guerriers de tous les temps) mais aussi parce que Ubisoft annonce déjà un gameplay assez technique. La beta et les nombreuses heures passées à regarder des matchs en ligne sur Twitch auront fini de me convaincre pour que je le prenne « day one ».

Trailer de gameplay

Ah en fait, c’est technique ?

Et mes impressions se confirment manette en main ou plutôt clavier/souris car pour avoir testé les 2, je trouve que la souris permet s’avoir une bien meilleure réactivité sur les parades et contres (avis perso évidemment). Et bonne nouvelle le jeu se révèle assez technique, beaucoup plus proche d’un jeu de baston que d’un “beat them all”. Il faut notamment veiller à parer du bon côté (gauche droite et haut) les coups, mais attention au brise garde qui peut vite calmer un joueur trop défensif. Il y a également l’esquive qui devra là aussi être exécuté dans la bonne direction mais également l’endurance à gérer afin d’éviter aux joueurs offensifs de trop spammer.

Donc une variété de techniques assez conséquente sans compter les combos et coups spéciaux des différents héros (même si je trouve qu’il n’y en a pas assez par personnage). Mais c’est aussi le roster en place qui amène beaucoup de richesse au gameplay : 18 héros à l’heure actuelle  répartis dans les 3 factions samouraïs, vikings et chevaliers. Les héros sont classés selon 4 archétypes allant de l’assassin à l’éclaireur en passant par le lourd et l’hybride.

Je ne vais pas m’étendre sur chaque classe ou archétype – bien d’autres sites l’ont déjà fait mieux que moi – mais prenons quelques exemples : les assassins ont des techniques dites de “deflect” c’est à dire qu’ils peuvent renvoyer les coups de leurs adversaires (en faisant une esquive dans le bonne direction et dans un timing très précis), le Hersir dispose d’une attaque de zone et d’une charge ou encore le Nobushi peut attaquer avec sa lance empoisonnée qui fait des dégâts sur la durée. Je vous laisse imaginer toutes les possibilités si on multiplie par le nombre de héros ;).

On fait la guerre ou p’tit duel ?

En terme de modes de jeux, c’est relativement léger avec un mode 4vs4 Dominion qui était un peu la star des trailers et des modes plus classiques de combat en 1vs1, 2vs2 ou 4vs4 élimination et 4vs4 escarmouche (je ne vais pas m’étendre sur ce dernier que je n’ai vraiment pas aimé). Le Dominion est un mode de type contrôle de points (à la manière du mode Conquète dans Battlefield) où 2 équipes de 4 joueurs s’affrontent sur une carte avec 3 zones (A, B et C). La première équipe qui atteint 1000 points – en contrôlant la majorité des zones – met l’ennemi en déroute et n’a plus qu’à tuer une fois chaque joueur de l’équipe pour gagner (NB : en temps normal c’est-à-dire pas en déroute, les joueurs peuvent respawn à l’infini).

Dominion, dans l’enfer de la bataille “confusante”

Pour moi, le Dominion est le mode le plus fun à jouer avec les potes de part son intensité : bataille à grande échelle avec de nombreux soldats contrôlés par l’ordinateur (bon ils sont plus là pour l’ambiance et assez inoffensifs pour nos puissants héros), allers-retours réguliers vers les différents points (un peu comme si on jouait au chat et à la souris), capacités ultimes faisant que gros dégâts (ex : pluie de flèches).

Le hic est que dans le confusion de la bataille, on a (j’ai) tendance à perdre un peu en subtilité dans les combats. Il n’est pas rare en effet de tomber sur 2 héros contre soi sur ce mode et autant dire que même s’il est possible de se défendre dans ce cas (le héros parant étonnement bien les coups même s’ils viennent derrière !), on en sort que rarement indemne à moins de prendre la fuite. Encore une fois, la communication avec son équipe sera la clé pour se mettre d’accord sur les points à attaquer ou défendre et éviter ce genre de situations. Mais bon soyons, clairs, on reste dans un jeu d’actions/baston, on n’est pas dans de la stratégie de très haut niveau !

La bagarre en mode versus fighting

Les modes type élimination sont plus techniques car tout d’abord, il n’y a pas de respawn donc on fait naturellement plus attention en combat (par rapport au Dominion donc). En 2vs2 et 4vs4, le jeu fait aussi en sorte que les joueurs soient placés sur la carte en configuration 1vs1 pour qu’il y ait d’abord des duels. Alors bien sûr, une fois qu’il y a un premier mort, ça se corse pour l’équipe en minorité car en général c’est le signe que quelqu’un va devoir se défendre contre 2 héros à la fois. Mais ça n’est pour autant pas perdu et en ce sens les matchs peuvent avoir un côté épique avec parfois un joueur seul qui arrive à sauver son équipe ! Et dans ces modes, pas de capacités ultimes ou de bonus liés à l’équipement, seul le skill compte (hormis le 4vs4 pour les bonus d’équipement).

A quoi bon se battre dans cette arène pétée ?

Donc au final on a un bon jeu, plutôt beau d’ailleurs mais qu’est-ce qui fâche exactement ? Pourquoi la hype est-elle retombée si vite après le lancement ? Je pense avoir une première réponse : le jeu ne me semble pas avoir été optimisé sur la partie réseau. C’est un peu dommage pour un jeu principalement online vous me direz – il y a bien un mode histoire mais soyons clairs, quasiment aucun intérêt de jouer à ce type de jeu contre l’IA.

Mais c’est un fait : les premiers mois ont été chaotiques avec du lag et des déconnexions  très (trop) nombreuses. La faute au code réseau j’imagine mais aussi au choix d’Ubisoft de ne pas proposer d’entrée de jeu de serveurs dédiés ! Autant vous dire que dès qu’un joueur ayant une connexion lente débarque dans une partie Dominion, tout le monde trinque… Ubisoft vient d’ailleurs enfin de confirmer la mise en place de ces serveurs dédiés ce mois-ci mais n’est-ce pas trop tard 1 an après ?! Il serait appréciable qu’Ubisoft fasse un geste pour faire revenir les joueurs comme moi qui ont été frustrés par les mauvaises conditions du jeu en multi – en offrant par exemple un DLC sorti précédemment.

Ubisoft si tu nous lis 😉

Barre de kiff en multi :

barre-de-kiff-3-sur-5
Voir nos critères de notation

J’ai acheté ce jeu moins cher sur Instant Gaming


 

 

 

Un commentaire sur “[Test] For Honor : d’un bon jeu d’action à la frustration online

Laisser un commentaire