[Test] Dragon Ball FighterZ, le meilleur DBZ mais encore perfectible online

Mon test Dragon Ball FighterZ version PC

Test après environ 40h de jeu. Avis 100% subjectif !

La hype puissance Z

Cette hype autour de Dragon Ball FighterZ ! Annoncé à l’E3 2016, ce jeu avait déjà bluffé les joueurs par des graphismes ultra léchés en plus d’être fidèles au dessin animé.

Trailer d’annonce E3 2017

La communication de Bandai Namco aura continué d’entretenir la hype jusqu’à la sortie officielle à petites doses de trailers et d’annonces de nouveaux personnages dans le roster. Sans compter que les retours des journalistes ayant pu testé la bête manette en main étaient globalement positifs.

En tant que fan de DBZ, j’ai nécessairement été pris dans la mouvance et espérais comme beaucoup d’autres que ce serait enfin le jeu de baston DBZ dont tout le monde révait.

Et Namco l’a fait ! Enfin presque…

Les premiers fights

Le jeu sorti, manette en main (j’ai failli cédé à l’achat impulsif d’un stick arcade mais me suis ravisé), je teste le jeu avec un pote dès le vendredi de la sortie. Petite frayeur : les “hall d’accueil” sont quasi tous pleins à craquer. D’ailleurs pourquoi ces halls ? J’essaie de voir si d’autres options sont disponibles pour jouer directement avec mon pote… nous ne trouvons pas.

Alors direction les halls d’accueil en Russie qui sont un peu moins remplis et on se met d’accord avec mon pote sur le hall à rejoindre dans la liste. On se dit que ça doit être un bug lié au lancement et que l’option pour rejoindre ou inviter directement son ami a dû être désactivé temporairement.

Nous commençons nos premiers combats, les très bonnes impressions suite aux trailers et vidéos de gameplay se confirment : le jeu est ultra beau, ultra fluide et ultra dynamique. En fait c’est plus que le jeu DBZ dont on rêvait… c’est carrément DBZ comme il aurait dû toujours être.

Le dessin animé fait presque pâle figure à côté – à sa décharge il est quand même beaucoup plus vieux (hum ne parlons pas de Dragon Ball Super svp…). Les effets de destruction, boules d’énergie, “ulti” et compagnie subliment les combats, donnant une impression de puissance incroyable. Et le “dessin” des personnages (c’est de la 3D en fait) est hyper fidèle au manga (je vais même me risquer à dire que je le trouve encore plus beau).

Accessible mais technique

Le gameplay se révèle aussi très accessible grâce aux “auto-combos” permettant aux novices de faire gros enchainements en spammant la même touche. Du coup, on prend du plaisir dès les premiers combats. Et au fur et à mesure, on découvre toute la profondeur du jeu notamment lié à la nature “tag battle” de ce DBZ (qui consiste à contrôler 3 combattants tour à tour dans le même combat).

Il faut commencer par bien maitriser le switch de personnage notamment quand le personnage en combat se retrouve en difficulté. Mais ensuite, on découvre qu’on peut aussi demande de l’aide à son coéquipier tout en restant sur le ring (fonction “assist”) ce qui permet notamment de pénétrer une défense de l’adversaire. Et avec un peu plus de pratique, on commence à voir les différents rôles que peuvent avoir chaque personnage, leur complémentarité mais aussi l’ordre dans lequel on doit les jouer et quels enchainements à plusieurs marchent le mieux.

Online mais sans amis ?

Avec une palanquée de personnages à venir dans des DLC (8 nouveaux persos déjà prévus dont Broly et Bardock) et ce gameplay aussi riche, on se dit que l’on va encore claquer des Kameha pendant plusieurs années… mais en fait il y a un “mais”. Comme je le “teasais” un peu en début d’article, les galères du 1er soir pour jouer avec ses amis se sont en fait confirmer. Le jeu n’est pas vraiment penser pour jouer rapidement avec ses amis en ligne. Il n’y a effectivement aucune option pour rejoindre ou inviter ses amis 🙁

Obligé donc de se rejoindre dans le même hall. Au passage, il n’y a plus du tout de soucis de saturation des halls puisque le jeu semble s’être un peu désempli en quelques semaines… Donc bien que ce ne soit pas compliqué de rejoindre le même hall avec un pote, là où le bat blesse, c’est que quand on veut jouer en équipe avec 2 autres potes pour faire un “vrai” 3vs3, et bien aucun matchmaking n’est possible…

La seule possibilité du coup est de créer un “ring” dans le hall où l’on se trouve et d’attendre sagement que d’autres joueurs passant dans le coin veuillent bien le rejoindre. Autant vous dire qu’après plusieurs essais, nous avons abandonné cette idée avec mes amis et nous sommes repassés à du 1vs1.

Dites-vous que le dit-hall ne peut accueillir que 64 joueurs. En sachant que la plupart des joueurs font des matchs classiques ou classés en 1vs1 ou des rings classiques de 1vs1, imaginez le temps d’attente nécessaire pour que 3 autres joueurs daignent se pointer dans votre ring. Reste sinon la possibilité d’être à 6 potes à jouer en même temps mais pas évident…

C’est vraiment dommage car pour l’avoir testé entre amis, c’est vraiment cool de faire équipe à 3 pour affronter d’autres joueurs. Ça donne un côté plus fun au jeu, le 1vs1 étant quand même assez stressant à jouer. Et pour le coup, je ne pense pas que ce soit très compliqué pour Namco de développer une option de matchmaking sur ce 3vs3, ce serait vraiment bien en tous cas !

Matchmaking et code réseau pas encore super (guerrier)

Carton rouge d’ailleurs sur le matchmaking en lui-même qui en plus d’être assez lent (la faute à un manque de joueurs ?), se met en pause à chaque fois que l’on fait la moindre chose dans le hall d’accueil (passage à la boutique par exemple ou même quand on ouvre le menu) ou même s’annule carrément dans certains cas (mode arcade ou mode histoire). Il aurait été plus confortable que le matchmaking puisse rester activé quelle que soit la chose que l’on fasse dans le jeu.

Pour finir sur le online, la qualité des matchs en réseau est assez inégale. Bien que l’on puisse filtrer le matchmaking pour ne jouer qu’avec des joueurs disposant d’une bonne connexion, il m’est arrivé à plusieurs reprises d’avoir du lag en combat malgré une bonne connexion chez moi (fibre optique) et même a priori chez mon adversaire…

Le meilleur DBZ sans aucun doute donc mais (encore) loin d’être le meilleur jeu online 😉

Barre de kiff en multi :

barre-de-kiff-3-sur-5
Voir nos critères de notation

J’ai acheté ce jeu moins cher grâce à Instant Gaming


 

4 commentaires sur “[Test] Dragon Ball FighterZ, le meilleur DBZ mais encore perfectible online

Laisser un commentaire